MagLoops-WiMo-Head.jpg

MAG LOOPS

Antennes boucles magnétiques:
une solution peu encombrante pour les bandes HF

Vous souhaitez devenir QRV sur lesbandes HF, mais vous n'avez que peu de place pour une antenne extérieure ? Vous êtes donc dans la situation que l'on appelle dans le jargon radioamateur "le défi de l'antenne" ? Il y a toujours moyen de trouver de la place pour installer une antenne à boucle magnétique, que ce soit sur le toit, sur la terrasse, sur le balcon, ainsi que sur un tube vertical court planté dans le jardin. Elles permettent d'obtenir des résultats étonnamment bons par rapport à leurs petites dimensions, de sorte qu'il ne faut pas d'emblée les compter parmi les solutions de fortune.

Articles 1-10 sur 37

Filtre
  1. Mag. Loop 'Baby' 40 - 10m
    Mag. Loop 'Baby' 40 - 10m

    "Babyloop" 6,6 - 29,7 MHz avec boitier de pilotage automatique

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    1 599,00 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 1 343,70 €
    REF 11250
  2. Mag. Loop 'Stealth' 40 - 10 m
    Témoignage de client
    Mag. Loop 'Stealth' 40 - 10 m

    Antenne Stealth Loop (6.6-29.7MHz) avec ATU 2

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    1 419,00 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 1 192,44 €
    REF 11252
  3. Mag. Loop 'Midi' 80 - 20m
    Témoignage de client
    Mag. Loop 'Midi' 80 - 20m

    "Midiloop" avec unité de contrôle automatique ATU 2.0

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    1 775,00 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 1 491,60 €
    REF 11251
  4. AlexLoop RC-2 réglage à distance
    AlexLoop RC-2 réglage à distance

    Mise à niveau pour l'antenne AlexLoop Hampack Loop, pour un accord précis ou un changement de bande rapide

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    499,00 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 419,33 €
    REF 11475.RC2
  5. Alexloop HAMPACK Mag.Loop portable, 10-40m
    Témoignage de client
    Alexloop HAMPACK Mag.Loop portable, 10-40m

    AlexLoop HAMPACK légendaire QRP antenne portable 40-10m avec sac à dos et AlexTune LED

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    819,90 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 688,99 €
    REF 11475.HAMP
  6. MLA-M v.9 Mag.Loop portable 10-80m
    MLA-M v.9 Mag.Loop portable 10-80m

    MLA-M v5 Antenne à boucle magnetique

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    492,90 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 414,20 €
    REF 11435.MV9
  7. Chameleon RX Loop Pro 50kHz-30MHz
    10% de remise sur le panier.
    Chameleon RX Loop Pro 50kHz-30MHz

    Antenne en boucle à réglage automatique pour la réception, adaptée à une utilisation permanente en extérieur

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Voir les accessoires
    Prix à partir de: 725,90 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 610,00 €
  8. MLA-S Magnetic Loop 10-80m, 40 Watt
    MLA-S Magnetic Loop 10-80m, 40 Watt

    Antenne MLA-S (Smart) Magnetic Loop pour 10 à 80m, petit diamètre, accord manuel, puissance d'émission max- 40 W.

    En stock, expedié sous 1 à 2 jours

    Prix à partir de: 424,90 €
    TVA inclus, frais de port non inclus 357,06 €

Articles 1-10 sur 37

Filtre
MagLoops-WiMo-Background.jpg
Informations sur la catégorie

Principe de fonctionnement et caractéristiques des antennes boucle magnétique

Le champ électromagnétique est constitué de deux composantes, le champ magnétique et le champ électrique. Les antennes dites "magnétiques" répondent principalement à la composante magnétique du champ électromagnétique. D'autres appellations courantes sont "boucle magnétique", "magnetic loop" et dans le cas présent, elle sera également nommée "MagLoop".

Une MagLoop forme, avec le condensateur d'accord, un circuit parallèle résonant. En raison du courant élevé à l'intérieur du circuit, et dans le cas d'une résonance, la "MagLoop" émet un champ magnétique puissant et presque exclusif dans le champ proche. Plus loin de l'antenne, un champ électrique se forme à nouveau, de sorte que le front d'onde ne se distingue plus du champ de rayonnement d'une antenne électrique classique (comme les fils longs, les dipôles, les beams et les antennes verticales, etc.

Dans la pratique, les "MagLoops" sont presque toujours montées verticalement afin d'obtenir une polarisation verticale. De temps en temps, on voit aussi un montage horizontal dont il résulte un rayonnement circulaire horizontale omnidirectionnel. Avec un angle d'élévation de seulement 14° environ, cette configuration serait même avantageuse pour le DX. Malheureusement, cet avantage n'apparaît qu'à une hauteur de montage d'une longueur d'onde au-dessus d'une terre qui devra être très favorable et qualitative.

Dans la configuration verticale, le diagramme vertical montre un rayonnement circulaire uniforme sur tous les angles d'élévation, ce qui est avantageux aussi bien pour le DX que pour le champ proche. Le diagramme horizontal présente une caractéristique en huit avec deux lobes assez larges dans le sens longitudinal du plan de la boucle, ainsi que deux creux marqués, étroits et profonds qui sont situés en travers du plan de la boucle. Comme le champ magnétique à proximité immédiate de l'antenne est moins soumis aux influences de l'environnement, les "MagLoops" peuvent aussi être utilisées efficacement à proximité de la terre. Outre d'autres caractéristiques avantageuses, ce fait rend les "MagLoops" idéales pour ce domaine d'utilisation. Grâce à un entraînement motorisé du condensateur d'accord, commandé à distance par un boitier de commande, il est possible de passer d'une bande radioamateur à une autre en réglant la fréquence de travail puis en affinant la résonance au mieux.

Les "MagLoops" atteignent leur efficacité maximale avec une circonférence de boucle équivalente à un quart de longueur d'onde sur la fréquence de travail. Au-delà de cette circonférence, la part du champ électrique augmente au détriment du champ magnétique et la boucle redevient de plus en plus une antenne électrique. En dessous d'une circonférence équivalente à ¼ de Lambda, le rendement diminue à nouveau, mais la préférence pour le champ magnétique pur est maintenue. Malheureusement, une boucle magnétique d'un quart de longueur d'onde serait beaucoup trop grande sur les bandes HF intermédiaires ainsi que sur les bandes basses. Dans la pratique, il est donc plus facile de réaliser des boucles d'une longueur d'onde inférieure à 1/20 ou 1/32. Sur les bandes supérieures (du 20m au 10m), les performances d'une antenne de ces dimensions, seraient comparables à celles d'un dipôle demi-onde qui serait suspendu assez bas. Sur les bandes basses, cette antenne restera un compromis et il faudra accepter de perdre 2 à 3 points de S-mètre.

AMA-Loop-Antenna.png
Loop-Antenna-Roof.png
Avantages des antennes boucle magnétique : efficacité et flexibilité
  • Symétrique, pas de radian nécessaire
  • Un rendement élevé au regard de ses dimensions modestes
  • Réglage de la résonance, rapport d'ondes stationnaires (ROS) réglable à un niveau bas
  • Pas de dispositif d'adaptation supplémentaire (coupleur) nécessaire
  • Rayonnement bidirectionnel et dans tous les angles d'élévation verticaux
  • Réception calme et sélectivité élevée
  • Suppression du QRM et du "man-made-noise" grâce aux creux de rayonnements des lobes.
  • Fonctionne encore bien même en cas d'installation à une hauteur faible.

Il est surtout intéressant de voir ce qu'une "MagLoop" peut encore faire sur la fréquence la plus basse utilisable. Cela intéresse certainement beaucoup de monde, car lorsque l'espace pour les antennes est restreint, une "MagLoop" est surtout envisagée pour être QRV sur la bande la plus basse et c'est justement là que le problème des antennes est le plus important.

Formes de construction et domaines d'utilisation des antennes boucle magnétique

Les "MagLoops" existent aussi bien pour une installation permanente en extérieur (résistante aux intempéries) pour une utilisation temporaire en portable, ou encore pour une exploitation exclusivement en intérieur. Pour l'utilisation permanente en fixe, une construction mécanique solide avec des tubes en aluminium d'un diamètre plus conséquent, ainsi qu'un boîtier de protection étanche et résistant aux intempéries pour l'unité d'accord, sont nécessaires. L'unité d'accord est insérée dans la partie supérieure de la boucle et, pour les diamètres plus importants, elle est stabilisée vers le bas par un tube de support. La boucle de couplage est placée à l'extrémité inférieure de la boucle.

Bien entendu, ces modèles sont également adaptés électriquement à une utilisation en intérieur. En raison de la grande complexité mécanique de ces constructions résistantes aux intempéries, cela reviendrait toutefois à "jeter des perles aux cochons" et ne serait pas rentable, car dans cette version, les MagLoops ne sont pas vraiment des produits bon marché. Dans ce cas, il existe des versions moins chères qui satisfont pleinement aux exigences mécaniques moindres d'un montage sous toiture. Celui qui, en fin de compte, exploite son MagLoop dans le shack devant la fenêtre n'a plus non plus forcément besoin d'un réglage télécommandé, mais peut le commander directement manuellement. Ces versions d'intérieur ont généralement le condensateur d'accord et le couplage montés ensemble, en bas sur une plaque de support.

Loop-Antenna-City.png
MagLoop-Background-Large.jpg
Icon-frequence.png
Gammes de fréquences et possibilités d'adaptation des antennes boucle magnétique

Malheureusement, une seule antenne ne permet pas de couvrir toutes les bandes HF de 1,8 MHz à 30 MHz. Le principe de la "MagLoop" permettrait de balayer une gamme de fréquences équivalente à environ deux harmoniques paires à partir de la fréquence inférieure la plus basse utilisable, voire un peu plus en fonction du couplage. Il faudrait donc au moins deux "MagLoops" pour couvrir toute la gamme des bandes HF, voire trois pour une optimisation plus poussée. Souvent, ces antennes ne sont utilisées que pour les bandes supérieures. Pour "rester dans les clous", il faut donc choisir les bandes HF sur lesquelles on souhaite se focaliser.

Icon-connect.png
Le couplage : une transmission efficace du signal pour les antennes boucle magnétique

Parmi les différentes possibilités de couplage, le principe de la boucle couplage inductive symétrique s'est largement imposé. Elle ne nécessite aucune mesure d'adaptation supplémentaire, comme un coupleur d'antenne. La boucle peut être directement mise à la terre au point de montage inférieur pour assurer d'être protégé en cas de foudre. Seule une déformation de la bobine de couplage permet d'ajuster le couplage à une valeur de ROS optimale et faible. En raison de sa facilité d'utilisation, la boucle de couplage inductive s'est largement imposée. Le point d'alimentation via un gamma-match est certes un peu plus compliqué sur le plan mécanique, mais il peut également être réglé sans problème, surtout s'il est solide. Le couplage purement capacitif est plus critique en termes de protection contre les intempéries, c'est pourquoi on ne trouve cette méthode que sur certaines "MagLoops" destinées à un usage en portable ou en intérieur.

Icon-performance.png
Les puissances d'émission maximales et les fabricants d'antennes boucle magnétique

Mis à part les versions portables et QRP, les versions destinées à un montage en fixe en extérieur sont généralement conçues pour une puissance d'émission de 100 W. En outre, il existe des "MagLoops" capables d'encaisser des puissances d'émission plus élevées (de 250 W ou 500 W maximum). Ces antennes fonctionnent avec des condensateurs rotatifs sans contact à démultiplicateur (AMA). Il existe également des constructions particulières avec des ensembles de plaques rétractables et extensibles (Ciro-Mazzoni). Notons que ces deux dernières marques sont des fabricants de boucles magnétiques, qui proposent des antennes capables d'encaisser des puissances d'émission encore plus élevées.

Icon-condensator.png
Le condensateur d'accord : un élément essentiel pour les antennes boucle magnétique

Outre la boucle, le condensateur d'accord est l'élément essentiel et critique de l'antenne. Les tensions et les courants élevés imposent des exigences importantes à ce composant. Afin de résister aux tensions HF élevées, pouvant atteindre plusieurs kV, sans provoquer d'arcs électriques, un espacement des plaques de plusieurs millimètres est l'exigence minimale. Pour éviter l'effet couronne, les décharges indésirables et les décharges électriques, les bords de toutes les plaques du rotor et du stator doivent être arrondis. Pour assurer un bon contact et éviter la corrosion, les plaques du condensateur, les barres de support et les entretoises doivent être fabriquées dans un seul et même matériau et tous les matériaux isolants doivent être compatibles avec les courants HF. Le point de contact au niveau du rotor du condensateur est un point névralgique capital. D'emblée, il sera capital d'utiliser un condensateur rotatif sans contact muni d'un démultiplicateur, ou encore un condensateur variable à air en forme papillon, en particulier pour des puissances d'émission supérieures à 100 W. Pour un réglage précis, il sera nécessaire que l'axe du condensateur tourne sans jeu, sur des roulements à billes. Afin d'assurer une bonne résistance face aux UV, le capot de protection de l'unité d'accord sera dans un matériau synthétique renforcé en fibre de verre (le GFK).

Icon-Magnet.png
Comparaison des antennes boucle magnétique avec d'autres antennes

Lorsque l'on compare une "MagLoop" à d'autres antennes conventionnelles (surtout celles à polarisation horizontale dans le champ proche, comme un dipôle), l'influence mutuelle entre les antennes est très faible. Grâce au champ magnétique de la "MagLoop" qui est polarisé verticalement, mais aussi au champ électrique des antennes conventionnelles (antennes filaires comme les dipôles et autres) qui est polarisé horizontalement, le couplage est relativement faible.

Gain et efficacité des antennes boucle magnétique :
une "estimation"

Comme pour toutes les autres antennes, il est difficile, voire impossible, de mesurer le gain et le rendement avec des moyens de mesure "amateurs". Le tableau "Gain et rendement théoriques" permet uniquement d'estimer des valeurs approximatives. Ces valeurs se réfèrent à la vaste gamme d'antennes de chez AMA, mais elles représentent un bon exemple en termes de performances, comparativement à d'autres antennes boucles magnétiques. On peut supposer que ces valeurs théoriques ne sûrement pas atteintes dans la pratique.

Gains et rendements théoriques

    • Bande
    • Gain [dB]
    • Rendement [%]
    • 40 m
    • -4,9
    • 21
    • 30 m
    • -1,3
    • 49
    • 20 m
    • 0,6
    • 76
    • 17 m
    • 1,2
    • 88
    • 15 m
    • 1,4
    • 92
    • 12 m
    • 1,6
    • 95
    • 10 m
    • 1,7
    • 97

Valeurs théoriques selon Christian Käferlein, DK5CZ, basées sur les mathématiques de l'antenne magnétique de Hans Würtz, DL2FA.

Valeurs de ROS pour une utilisation en extérieur

    • Fréquence [MHz]
    • ROS
    • 7,100
    • 1,2
    • 10,125
    • 1,3
    • 14,175
    • 1,4
    • 18,112
    • 1,0
    • 21,225
    • 1,0
    • 24,940
    • 1,5
    • 28,0–28,5
    • 1,7–1,8

Valeurs de ROS en cas d'utilisation en intérieur

    • Fréquence [MHz]
    • SWV
    • 7,100
    • 1,0
    • 10,125
    • 1,5
    • 14,175
    • 1,7
    • 18,112
    • 1,0
    • 21,225
    • 3,0
    • 24,940
    • 2,5
    • 28,0–28,5
    • 3,0

Un effet est particulièrement visible sur la bande la plus basse d'une antenne "MagLoop" et cela est dû à la bande passante qui est très étroite. Durant une journée ensoleillée, nous avons pu constater que la température du circuit d'accord d'une "MagLoop" accordée sur 7.100 MHz avait augmenté, du fait que l'antenne et le circuit d'accord avaient été exposés au rayonnement solaire. Et ensuite, en raison du refroidissement survenu pendant la nuit, la fréquence de résonance avait changé. A l'occasion d'une mesure tôt le lendemain matin, le minimum de ROS se trouvait 7 kHz plus bas. Cet effet lié à la température est principalement dû à la dilation de la matière au niveau du condensateur variable. L'écart entre les plaques est plus grand lorsque le condensateur est chauffé, et il est plus petit lorsqu'il est refroidi. Sur les bandes hautes, la bande passante est plus importante, et cela ne permet pas d'observer ce phénomène.

Un effet particulier sur les "MagLoops"
wimo-light-bulb.png
MagLoop-Background-Large.jpg
La directivité

Il ne faut pas trop s'attendre à avoir une directivité marquée car les lobes de rayonnements ne sont pas particulièrement prononcés et ils sont plutôt larges. En revanche, les creux des lobes qui sont présents au centre et à la perpendiculaire de la boucle sont très utiles pour éliminer les signaux parasites (qu'il s'agisse de QRM ou de parasites issus d'une installation domestique proche) notamment si la "MagLoop" peut être tournée. Ces creux de lobes représentent deux zones où l'atténuation des signaux est importante mais serrée. Cet effet de "balayage" est particulièrement marqué en HF, en particulier sur les bandes HF supérieures lorsque l'on recherche les signaux faibles des stations DX.

L'utilisation d'un rotor est-elle judicieuse ?

Dans les années 1980, lorsque les antennes AMA sont apparues sur le marché, on voyait souvent des installations rotatives avec des antennes AMA montées sur des rotors. Etant donné que les lobes de rayonnement sont très larges, il ne serait pas réellement intéressant d'utiliser un rotor pour pointer une direction ou un azimut en particulier, tout du moins d'un point de vue financier. La manipulation du rotor, en plus de l'accord de l'antenne, n'apportera pas beaucoup de plaisir dans cette pratique de la radio.

Pour une installation en fixe, il est recommandé d'orienter la "MagLoop" de manière à ce que le plan de la boucle soit orienté dans les directions est/ouest (90°-270°). La plupart des continents sont alors bien couverts pour le DX. En outre, il ne sera pas nécessaire de tourner l'antenne pour le trafic local (DL) et européen sur les bandes supérieures, car il n'est guère possible d'obtenir une directivité marquée du fait des angles de rayonnement qui sont couverts par l'antenne. Du fait de l'angle d'arrivée des signaux, un montage pivotant dans les deux directions serait donc plutôt un avantage sauf sur les bandes basses (80/160m), mais avec une exception pour la bande des 40m. Dans le cas de signaux parasites, qu'il s'agisse d'un QRM local ou de signaux parasites d'autres stations, ces derniers pourront être atténués ou supprimés. Bien évidemment, une boucle magnétique rotative représenterait un cas optimal. Cependant, la vitesse de rotation d'un rotor d'antenne conventionnel est beaucoup trop lente pour réussir à trouver rapidement la bonne orientation. Cela ira beaucoup plus vite si l'on est en mesure d'orienter la "MagLoop" à la main, ce qui n'est malheureusement possible qu'en intérieur ou en portable.

AMA-Loop-Antenna.png

Les "MagLoops" pour une utilisation en fixe

AMA-kaeferlein-Logo.png
AMA Käferlein

En raison de leur grande complexité mécanique et de leur construction résistante aux intempéries, les antennes AMA ont été conçues en priorité pour un montage vertical en extérieur. La plus petite "MagLoop" AMA 21 a un diamètre de 0,8 m et elle est conçue pour une plage de fréquences comprises entre les bandes 20m et 10m, avec une puissance d'émission maximale de 150 W. La plus grande version, l'AMA 164, est la "MagLoop" ultime pour les bandes basses (160/80/60 et 40m). Entre ces deux modèles, il existe 10 autres versions judicieusement échelonnées en termes de diamètre, de plage de fréquences et de puissance admissible, et dont les plages de fréquences se chevauchent et qui sont réglables sans difficultés. Ainsi, deux boucles AMA suffisent pour couvrir toute la gamme des bandes HF de 1,8 MHz à 30 MHz. Toutes les boucles magnétiques AMA sont livrées avec l'unité de commande à distance "AMA Control-Unit".

En savoir plus
Chameleon-Logo.png
Chameleon

Même si une "MagLoop" accordée pour l'émission et la réception possède déjà de très bonnes propriétés en réception, il y a une chose que l'on ne peut pas faire ce type d'antenne : se faire rapidement une idée de ce qui se passe actuellement sur la bande ou sur les autres bandes. Cela est dû au fait qu'une boucle magnétique résonnante offre une bande passante très étroite et très sélective. De même que si l'on souhaite faire de la réception, le circuit d'accord doit être réajustée en permanence, y compris dans le cas de petits changements de fréquence.

Pour ce type d'usage, seule une antenne de réception séparée et commutable permet d'avoir un aperçu rapide de l'activité de part et d'autre sur la bande (ou sur d'autres bandes). La solution la plus simple serait d'employer une antenne filaire de fortune assez courte, raccordée à un UN-UN de rapport 1:9. Dans le meilleur des cas, la " RX Loop Pro" de la marque Chameleon conviendrait, mais elle devra être installée à une bonne distance de la "MagLoop" qui sera utilisée pour l'émission.

Sous la désignation "RX Loop Pro", Chameleon Antena propose une antenne boucle pour la réception. Elle est le complément idéal lors de l'utilisation d'une "MagLoop" comme antenne d'émission. La "RX Loop Pro" est une antenne boucle de réception de type "large bande", elle n'est pas accordée elle sera exclusivement destinée à la réception continue de 50 kHz à 30 MHz. En tant que boucle non accordée, elle fonctionne en mode large bande et presque exclusivement avec la composante magnétique du champ de rayonnement. Elle possède donc également les propriétés de radiogoniométrie déjà mentionnées ci-dessus, et notamment la possibilité d'éliminer les signaux parasites grâce aux creux présents entre les deux lobes de rayonnement. En fin de compte, les utilisateurs d'émetteurs-récepteurs SDR sont également bien servis, puisqu'ils peuvent à nouveau utiliser sans restriction, les analyseurs de spectre et les "waterfalls" de leurs appareils, mais toujours en phase de réception uniquement.

En savoir plus
CMR-Logo.png
Ciro Mazzoni

La "Baby-Loop" est la plus petite "MagLoop" de la gamme proposée par Ciro-Mazzoni. Avec un diamètre de 1m, l'antenne couvre toutes les bandes comprises entre 40 et 10 m. Le diamètre du tube de cette boucle est de 50 mm et le tube est directement soudé aux extrémités des points de liaison du condensateur à plaques. Les plaques ne tournent pas les unes par rapport aux autres, mais elles entrent et sortent grâce à un moteur pas à pas. L'alimentation est assurée par un gamma-match. L'appareil de commande accorde automatiquement la boucle après le démarrage, sans recherche fastidieuse du minimum ROS. Ce contrôleur est inclus dans le package. Le montage de cette antenne pourra être effectuée sur un tube de fixation, et l'antenne pourra être installée à une hauteur de 3 m au-dessus du sol. Quoi qu'il en soit, la "Baby-Loop" doit être installée à l'extérieur, et elle doit être disposée à une distance minimale de deux mètres de tout élément environnant, que ce soit au-dessus ou sur les côtés de l'antenne.

La "Stealth-Loop", qui est également issue de la gamme Ciro-Mazzoni, a été optimisée dans ses dimensions. Son aspect visuel ne ressemble plus guère à l'idée que l'on se fait communément d'une antenne. Elle est ainsi bien camouflée vis-à-vis des voisins trop curieux, lorsque vous vous trouvez dans des conditions d'espace particulièrement difficiles. La technique avec le condensateur à plaques commandé par un moteur pas à pas est identique à celle de la "BabyLoop". La gamme de fréquences s'étend de 6,6 MHz à 29,8 MHz, la puissance HF maximale est de 125 W. La boucle est accordée à l'aide du contrôleur automatique ATU 2.0 et ce dernier peut reprendre les informations de fréquence du transceiver afin de bénéficier d'un "accord simultané" grâce à la commande CAT. Quoi qu'il en soit, la "Stealth-Loop" doit être installée à l'extérieur, et elle doit être disposée à une distance minimale de deux mètres de tout élément environnant, que ce soit au-dessus ou sur les côtés de l'antenne.

Avec un diamètre de 2m et une puissance maximale admissible de 250w, la Midi-Loop est la plus grande "MagLoop" de la gamme Ciro-Mazzoni. La gamme de fréquences utilisable comprend donc la bande des 80m, mais elle s'arrête à 14,5 MHz. Autour du condensateur à plaques, on retrouve une technique éprouvée avec une commande par moteur pas à pas et un appareil de commande avec réglage automatique (ATU 2.0). Comme pour la "BabyLoop", l'alimentation est assurée via un gamma-match.

En savoir plus

Les "MagLoops" pour une utilisation en portable et en intérieur

Parfois, les valeurs de ROS obtenues lors d'une utilisation en intérieur peuvent être légèrement moins bonnes à celles obtenues lors d'un montage en extérieur. En intérieur, les multiples influences de l'environnement immédiat jouent malheureusement un rôle, même si en général, les "MagLoops" sont moins sensibles à cet aspect. Les écarts par rapport à un montage extérieur libre peuvent être compensés par une déformation de la boucle de couplage et ajustés pour obtenir un ROS faible.

alexloop-Logo.png
Alexloop

L'antenne "Hampack" de la marque Alexloop est spécialement conçue pour une utilisation portable. Elle est petite et légère, elle se monte et se démonte sans outil, elle se transporte dans son propre sac à dos et ne pèse que 1,3 kg. La gamme de fréquences de la "Hampack" s'étend de 7 MHz à 30 MHz. Avec une puissance HF maximale de 10w en mode porteuse continue (CW) ou 25w en SSB, cette "MagLoop" est idéale pour les opérations QRP en vacances. Pour l'installer, il suffit d'un tube court ou d'un trépied. L'unité d'accord est installée à la base de la boucle, le réglage du point de résonance et du ROS minimum est indiquée par une LED qui s'allume. La valeur exacte du ROS peut être lue sur un ROS-mètre séparé, ou via le galvanomètre de l'émetteur-récepteur (réglé pour la lecture du ROS). Un câble coaxial de 2,6 m est inclus dans la livraison pour assurer la connexion entre le TRX et l'antenne.

En savoir plus
BTV-Logo.png
BTV-Loops

La "MagLoop" MLA-M v.9 est principalement conçue pour une utilisation en fixe à l'intérieur. Bien entendu, elle sera également adaptée à une utilisation en portable en extérieur par temps sec. Mais elle ne sera pas adaptée pour un montage permanent en extérieur. La boucle d'un diamètre de 60 cm peut supporter une puissance maximale de 10w et donc, elle conviendra uniquement au trafic en QRP. L'unité d'accord se trouve dans un grand boîtier en plastique qui offre une bonne stabilité. Sur ce boîtier, deux cavaliers permettent soit d'employer l'antenne sur la bande 80m, soit une plage de fréquences couvrant de 7 à 10 MHz, soit sur une plage de fréquences couvrant les fréquences de 10 à 28 MHz.

En savoir plus
BTV-Logo.png
MLA-T-Pro

Avec la "MLA-T-Pro", la firme BTV-Loops propose une "MagLoop" particulièrement sophistiquée. Certes, elle pourrait être utilisée en portable, mais en raison de sa télécommande complexe, de son moteur pas à pas, du contrôleur déporté, ainsi que de son poids de 12 kg, elle conviendra aussi à une utilisation fixe. Mais dans ce cas, elle devra être installée à l'abri des intempéries. La commande et l'alimentation électrique sont assurées au travers du câble coaxial. La boucle "MLA-T-Pro" mesure un diamètre de 80cm, elle est composée de 4 spires, c'est donc une version qui est adaptée aux bandes basses. Parmi les "MagLoops" portables, c'est certainement une des seules antennes qui permet de couvrir les bandes 80 et 40 m, ainsi que la bande 160m. L'accord se fait par un moteur pas à pas, elle peut donc être utilisée à distance via un contrôleur. Cette "MagLoop" peut supporter une puissance d'émission de 100w.

En savoir plus
Chameleon-Logo.png
Chameleon

La "F-Loop", qui est utilisable de 80m à 10m, est le pendant de la "RX-Loop" mais pour l'émission et la réception. Grâce à sa structure à la fois légère et robuste, cette "MagLoop" peut être utilisée en portable, avec une puissance maximale admissible de 25w SSB et 10w CW. Elle est donc adaptée pour les opérations en QRP. La "F-Loop" est constituée d'un câble coaxial léger, mais de haute qualité. Avec une extension de câble optimale, la circonférence de la boucle peut être doublée, ce qui permet d'étendre la gamme de fréquences aux bandes basses, en permettant notamment d'accéder à la bande des 80 mètres. Dans la version "F-Loop Plus" qui est également disponible, l'antenne est composée de plusieurs segments individuels en aluminium, et une fois assemblés, ces segments forment ainsi une boucle de 91,5 cm de diamètre. Du fait d'une section conductrice plus importante, cette version est nettement plus efficace. Toutefois, il n'existe aucune extension qui permettrait d'accéder à la bande 80m, avec cette variante.

En savoir plus
Icom-Logo.png
Icom

Avec la "MagLoop" AL-705, Icom propose également une "MagLoop" qui a été pratiquement étudiée spécifiquement pour le tout nouvel émetteur-récepteur QRP "IC-705". Bien que cette "MagLoop" fonctionnera aussi bien avec n'importe quel autre émetteur-récepteur, cette antenne a été conçue initialement pour compléter la gamme de l'IC-705. Dans la gamme des "MagLoops, elle représente un véritable poids-plume, ainsi qu'un complément idéal pour cet émetteur-récepteur. Ar ailleurs, ce transceiver offre un maximum de 10w CW et 20w SSB, puissance que cette antenne est capable d'encaisser. Cet ensemble permet d'être rapidement QRV, en un tour de main et sans outil, lors de vos déplacements. Un câble coaxial de 3m avec connecteurs BNC est inclus, ce qui permet d'assurer la liaison avec l'IC-705.

En savoir plus
Background-Camper-MagLoop.png
Des solutions alternatives pour les espaces restreints

Les "MagLoops" fonctionnent lorsque la hauteur de montage au-dessus du sol est faible. Bien évidemment, comme pour toute autre antenne, monter une "MagLoop" le plus haut possible sur un pylône tubulaire ou en treillis est également envisageable, comme toute autre antenne. Mais dans ce cas, vu les possibilités offertes, d'autres antennes entreraient probablement en ligne de compte au moment de faire un choix. Dans la plupart des cas, en l'absence d'autorisation d'antenne, une "MagLoop" sera le premier choix surtout si le terrain est petit. Elle pourra être installée sur l'abri de voiture, sur le balcon ou sur le toit-terrasse d'un appartement en location ou en copropriété. Parmi toutes les alternatives disponibles adaptées aux espaces restreints, il s'agit très certainement de la meilleure antenne ! Au regard des dimensions de ce type d'antenne, on obtient un signal étonnamment bon. Lorsque situé à proximité directe de ses voisins, une "MagLoop" permet également de maîtriser le problème suivant : le QRM local. Il est possible d'orienter une "MagLoop" de manière à ce qu'une source de perturbation permanente soit placée dans le creux formé au centre des lobes de rayonnement, perpendiculairement à la surface de l'antenne, de manière à annuler ou à supprimer cette perturbation en majeure partie. En outre, et d'une de manière générale, une antenne "MagLoop" est nettement moins sensible aux perturbations et aux parasites électriques qui pourraient provenir d'une source proche, et notamment d'une installation électrique voisine. Pour finir, si vous souhaitez approfondir les bases théoriques et pratiques concernant les antennes boucles magnétiques, nous vous recommandons le livre "Magnetic Loop Antennas".

Une "MagLoop" est l'antenne idéale lors du trafic en portable ou lors de déplacements, en particulier pour les camping-caristes et les fans de camping. Une fois arrivé sur l'emplacement, il suffit de relever la MagLoop et de la maintenir en place, et nous sommes déjà QRV. Pas besoin de demander au préalable à ses voisins, s'ils acceptent que l'on accroche des bouts de fil électriques bizarres au-dessus de leurs camping-cars et de leurs tentes.